SNPPsy

Psychopraticiens
Psychothérapeutes
Psychanalystes
Psychologues
Médecins
Psychiatres

ACTUALITES

Des Psys, Nuit Debout …….et le SNPPsy

Publié le 3 juin 2016

par Céline Pollantru et Paul-Henri Pion

L’expérience de Céline , membre du SNPPsy qui passe assez souvent place de la république :

Ce qui m’est apparu de plus évident : les jeunes (et les moins jeunes) mettent en place à Nuit Debout, un nouveau mode de vie, d’organisation, de survie, de résilience qui me fait penser à ce que font les peuples autochtones ancrés dans la bio-diversité de leur territoire… 
Depuis la COP 21, je ne voyais pas comment on pouvait faire ou entrer en résilience dans nos civilisations urbaines occidentales : les jeunes nous montrent un chemin de résilience, d’organisation à travers les réseaux, la toile internet… 
Ils se relaient sans préméditation pour que la Commission soit la plus fréquente possible, et travaillent beaucoup à ce qui peut permettre à la communication de « se répandre » et tant qu’il y a de l’énergie… çà vit.
 Il faut vraiment comprendre que l’effet « dissuasif » des retours journalistiques ou politiques ou sécuritaires n’est absolument pas perceptible sur la place elle-même où tout est « wiki / fluide » où chacun-e a la place qu’il a envie d’avoir. Par exemple à l’AG, il y avait foule pour écouter un jeune garçon d’une dizaine d’années parler foot , euro…
Deux choses me frappent dans les comptes rendus de leurs activités :

1- le travail social ne doit pas être un pansement sur la jambe de bois d’un système politique et économique défaillant (commission "Acion Travail Social - Nuit Debout Paris ») c’est ce que je leur ai dit à la suite de leur AG organisationnelle de samedi dernier
2- Nous appelons les intervenant.e.s à ne pas adopter une posture "d’expert.e" mais à proposer un discours accessible à tou.te.s. Nous les appelons aussi à expliciter au maximum leur pensée en des termes clairs et simples et à définir les concepts employés. (commission "éducation populaire - Nuit Debout Paris")

Les réflexions de Paul-Henri

Le premier point est celui qui m’incite à renouveler ma pratique constamment en recherche d’un mode d’intervention qui s’affranchisse de cette situation et contribue à modifier la donne en permettant à mes clients de devenir des acteurs d’une évolution encore inconnue. La richesse des points de vue au SNPPsy me sert d’aiguillon à cela, ce qui serait impossible dans une association professionnelle réunissant des mêmes se "tirant la bourre" pour briller, situation qui conduit à toujours faire plus de la même chose et limite le foisonnement créatif (Lamarck) préalable à toute sélection opératoire (Darwin). Le SNPPSy favorise, de mon point de vue ces aspects du vivant.

Le deuxième point me semble pouvoir être aussi un appel aux membres du syndicat dont souvent je ne comprends pas le jargon alors que la diversité de nos pratiques devraient permettre une communication affranchie des postures de chapelles savantes.

Ces éléments me conduisent à deux attitudes personnelles immédiates dans le discours ambiant :

- attirer l’attention sur les monnaies complémentaires : elles nous rappellent que la monnaie est juste un intermédiaire d’un don réciproque devenu le plus souvent impossible dans une espèce évoluée comme la notre ; je défends donc le commerce comme lien et nécessité sociaux,

- attirer l’attention sur le fait que tout contrat de subordination porte en lui la souffrance du subir et que le salariat est articulé sur cette base ; ainsi celui ou celle qui veut en tirer les conséquences découvrira que les problèmes posés sur le terrain de l’organisation sociale, pour trouver une solution, nécessitent d’accéder à un autre niveau de raisonnement ; je défends donc le travail comme un nécessaire moyen de réalisation de soi dont l’organisation doit faire appel au principe de subsidiarité si souvent invoqué et si peu mis en oeuvre. Pour le mettre en oeuvre, il faut avoir confiance en soi et croire en l’autre... ce qui n’est faisable qu’après un profond cheminement intérieur avec ou sans l’aide d’un (psycho)thérapeute. Les membres du SNPPsy peuvent œuvrer à donner la force de pourvoir faire confiance.

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.