SNPPsy

Psychopraticiens
Psychothérapeutes
Psychanalystes
Psychologues
Médecins
Psychiatres

Actualités

Invitation à la journée d’étude

Publié le 19 mai 2016

Nous vous invitons à participer à la journée d’étude que nous avons mise en place :
Le 16 juin Approches cliniques de la psychothérapie relationnelle de 14h à 18h dans les locaux du SNPPsy.

A. ‘’ Approche clinique analytique et intégrative. Sa pertinence, ses limites ‘’
avec Myriam Goffard*

Comment orienter notre écoute face au patient ? Différentes notions apprises, lues, peuvent faire écho et donnent sens aux enjeux du dire de nos patients et de ses manifestations mais parfois nous perdent davantage et menacent notre qualité d’être face à lui. Il sera proposé une méthodologie pour construire des hypothèses diagnostiques afin que celles-ci soient au service de l’éthique, c’est-à-dire favorisent un bien dire face au Sujet unique et social.
*Myriam Goffard exerce en tant que psychothérapeute, psychanalyste, et superviseur agréé, principalement à Uzès en Languedoc-Roussillon et à la Verpillière en Rhône-Alpes. Consultant-coach, superviseur agréé SNPPsy, directrice de l’Institut d’études en Analyse TriDimensionnelle, docteur en sciences de l’éducation. Elle est aussi impliquée dans la défense et la promotion de la profession et à ce titre, elle est Secrétaire Générale du SNPPsy.

B. ‘’Intérêt de l’approche clinique médicale en psychothérapie relationnelle ‘’
Avec Christiane Laurent*

C’est ma pratique clinique de la médecine générale qui m’a peu à peu amenée vers la voie de la psychothérapie relationnelle.
Comment une grille de lecture basée sur mon apprentissage de la psychiatrie et mon expérience clinique de généraliste a été utile dans mon exercice de psychopraticienne relationnelle ?
C’est l’expérience que je désire partager dans ce bref exposé. Faut-il savoir faire un diagnostic ? Lequel ? Questions qui je pense ne vont pas manquer de susciter quelques débats…
*Christiane Laurent a été médecin généraliste rural pendant 25 ans, complétant sa pratique par les médecines douces et les sciences fondamentales.
Elle est psychopraticienne relationnelle depuis 2002, membre titulaire du SNPPsy depuis 2006 et superviseur agréé par le SNPPsy. Engagée dans la défense de la profession, elle est membre de la commission communication et fait partie du Conseil d’administration du SNPPsy.
Elle a créé une école de formation pour thérapeutes et enseigne les techniques d’analyse de rêves.

C “ L’incertitude de la situation : clinique de la Gestalt thérapie“
Avec Pierre-Yves Goriaux*

Au moment où la tentation est au contrôle du devenir humain, la capacité du Gestalt thérapeute de tenir l’incertitude, le doute et le non savoir deviennent des valeurs précieuses pour préserver la créativité du sujet toujours en devenir.
Par le soutien de l’expérience sensible et de son destin, l’humain en chemin croise l’altérité.
La clinique de la Gestalt thérapie redonne à l’éthique une place centrale.
*Pierre-Yves Goriaux
Gestalt-thérapeute, ancien Président du Collège Européen de Gestalt-thérapie, formateur, superviseur, directeur de l’Institut Français de Gestalt-thérapie, intervenant dans les structures d’accueil de la petite enfance. Psychomotricien DE.

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?