SNPPsy

Psychopraticiens
Psychothérapeutes
Psychanalystes
Psychologues
Médecins
Psychiatres

ACTUALITES

Mode d’emploi du futur

Publié le 10 novembre 2016

Billet d’humeur pour me/nous donner du courage.

Dédié à ma cousine américaine et à sa famille.
par Christiane Laurent (membre du SNPPsy)

Je ne dormais pas très bien depuis quelques jours..... les élections américaines ???
Peut-être pas quand même.....
Cette nuit a été particulièrement agitée, je tarde à me lever ( je peux me permettre, je suis retraitée)
A huit heure trente je me décide à allumer la radio et au bout d’une minute ou deux, je lis entre les mots des commentaires des commentateurs que l’impensable est arrivé.
Le multimilliardaire égocentrique, raciste, imprévisible et caricatural (on pourrait choisir d’autres adjectifs encore) arrive au pouvoir de la première puissance du monde. Dans deux ou trois mois il aura accès au bouton rouge, qui sous prétexte de nous protéger, peut ouvrir les portes à l’apocalypse.
Froid dans le dos, mais c’est la réalité.

J’exagère peut-être un peu avec mon apocalypse, peut-être, sûrement, la guerre nucléaire n’est pas plus proche forcément que dans les années 60..... Mais un autre chaos nous menace plus sûrement , un chaos annoncé : climatique , démographique, économique, culturel.....
Bon, nous ne pouvons plus nous voiler la face, nous entrons dans une période où l’avenir est pour le moins incertain.

Vers dix heures , après des moments de tristesse, de révolte de colère contre ces cons qui ont voté Trump (ça y est, c’est contagieux, je me mets à penser comme lui/eux), j’ai repris du poil de la bête et j’ai envie de coucher sur le papier........ ou plutôt de confier à mon fidèle mac book rose mes peurs mais aussi mes espoirs.

Un vieux monde est en train de mourir et nous assistons en direct live à son agonie.... nous devons en être conscients. Conscient est le mot qui me semble important.

Alors que dire ? Que faire ? Comment agir ? Quel espoir ?
Chacun de nous est peu de chose face aux forces qui agitent le monde.

Je vous donc propose mon mode d’emploi du futur ou protocole à suivre, ou quelques idées en vrac.

1) Nous poser la question : quel monde voulons nous ?
Déjà rien que si nous voulons un monde où chacun ait accès au nécessaire vital, c’est mal parti.
Alors la liberté.... l’égalité.... quant à la fraternité ça en fait doucement rigoler un grand nombre.

2) Regarder autour de soi et accepter de prendre conscience de la réalité .
Oui, la réalité ça secoue, ça inquiète et ce n’est pas très confortable, mais le médecin peut-il proposer un traitement sans diagnostic et le diagnostic nécessite l’observation clinique attentive du patient, ici le monde.
Puis à un moment, à force de regarder autour de nous, nous allons faire des rencontres (virtuelles à travers nos écran ou réelles en chair et en os ).

3) Favoriser les rencontres : des rencontres avec des « vrais gens » qui comme nous ont peur de l’inconnu, ne veulent pas désespérer mais se sentent relativement impuissants. Partager de la chaleur humaine, ce n’est pas rien.
Bon vous allez me dire, c’est très bien mais cela ne va pas nous protéger des changements climatiques ou de la paupérisation des classes moyennes qui nous guette.

4) Des rencontres peuvent naitre des réseaux (connectés à travers le web ou pas ) et qui dit réseaux dit coopération, structure horizontale, mise en commun des ressources , intelligence collective, créativité.
Le monde vertical ou le pouvoir, le savoir, les ressources sont distribués de manière hiérachique est un colosse aux pied d’argile qui nous mène maintenant dans le mur.( Cette structure sociale est très ancienne elle a plus de quatre mille ans d’existence, on pourrait donc dire que nous arrivons à la fin d’une ère .)
Joingnez vous à des groupes et testez ce fonctionnement collectif, testez combien nous avons à apprendre les uns des autres... allez où vous vous sentez bien , où cela vous fait plaisir allez, où vous vous sentez utile , militez , partagez , créez …..allez de l’avant, le temps de l’opposition me semble passé, je pense que la place est à la création, à l’ouverture.

5) A nous d’inventer ensemble la cinquème proposition.

Je ne sais pas vraiment si nous changerons le monde mais au moins cela nous fera le plus grand bien. Personnellement depuis quelques mois je suis en train de tester à fond la quatrième proposition, et je peux vous le confirmer.

Onze heure trente, je me sens déjà mieux. Je ne sais pas si je serai lue ou si j’aurai beaucoup de « like » mais écrire ce texte m’a soulagée, je sens que je vais récidiver, c’est décidé je poste sur les réseaux sociaux et je lance un blog....

Et les 20 ou 25 années qui me restent à vivre (je suis d’un naturel optimiste) c’est pas Trump qui va me les pourrir .

Christiane
ex : ex soixante huitarde , ex médecin de campagne, ex psy et attendant le futur de pied ferme.

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?