En Belgique , mort programmée de la psychothérapie relationnelle

>>En Belgique , mort programmée de la psychothérapie relationnelle

En Belgique , mort programmée de la psychothérapie relationnelle

La réforme de la psychothérapie vient d’être validée. La Cour constitutionnelle a rejeté les derniers recours introduits contre le projet de loi de la ministre de la Santé Maggie de Block. Les associations de psychologues menaient le combat depuis 12 ans.
Newsletter info

La ministre veut médicaliser la psychothérapie, limiter son exercice aux seuls diplômés en médecine et en psychologie. De nombreux praticiens vont devoir cesser leur activité.

Martine Vermeylen, présidente de l’Union professionnelle des psychologues n’en revient pas : le long combat des psychothérapeutes contre le projet de Maggie De Block réformant leur profession, s’achève sur un échec cuisant : seuls les diplômés en médecine et en psychologie pourront encore porter ce titre. « Madame De Block a exclu toute une série de gens extrêmement bien formés et qui ont une tradition de psychothérapie et de formation par l’expérience » explique-t-elle.

(extrait d’un article publié le 2 Mars sur le site de la RTBF)

Sur le site de l’association ALTER PSY on peut lire :

« Ce jeudi 1er mars 2018 la Cour Constitutionnelle a rendu son arrêt dans les recours contre la loi sur la psychothérapie.

Tous les recours introduits ont été rejetés. Y a t-il un avenir pour une psychothérapie différente de celle qui sera désormais imposée aux citoyens ?

Voici le compte-rendu de la soirée organisée par Alter-Psy en présence de Me Letellier le soir même du prononcé de la Cour. »

ALTER-PSY est un collectif de professionnels des sciences humaines, sociales et de la santé qui s’inscrivent dans une perspective humaniste de la relation d’aide et de la psychothérapie.

L’action d’Alter-Psy se porte sur deux axes :

• un axe « métier » : réfléchir, soutenir, organiser, défendre, fédérer les métiers de la relation d’aide et de la psychothérapie, au-delà de l’ensemble des courants qui les constituent ;
• un axe « politique et citoyenneté » : à partir de nos pratiques, étayer un regard et une parole critiques visant l’affirmation de nos valeurs pour une société plus humaine.

Pour suivre la lutte de nos collègues belges : http://www.alter-psy.org/

Leave A Comment