La supervision

>>La supervision
La supervision 2018-07-20T21:59:23+01:00

Après midi du 18 nov 2017 : LA SUPERVISION UNE ETHIQUE DE LA THERAPIE RELATIONNELLE

compte rendu par Michelle Tual Secrétaire Générale Adjointe

La journée Supervision organisée le samedi 18 Novembre, dans les locaux du Syndicat a réuni une vingtaine de personnes au lendemain de l’Assemblée générale.
Trois intervenants se sont succédés :

Béatrice Lembach Superviseure agréée du SNPPsy est intervenue sur
L’éthique en supervision
La supervision relève d’une éthique favorisant la liberté, la créativité, 
ouvrant au supervisé d’autres champs de ses possibilités dans une situation clinique parfois proche de l’impasse ou tout au moins inconfortable.
Béatrice nous a fait part de son expérience personnelle de supervisée et de superviseur avec beaucoup d’enthousiasme et d’émotion.

Sophie Decoster superviseure , formatrice, psychopraticienne relationnelle titulaire du SNPPsy
 Elle exerce à Lille depuis 1995 Collège européen de Gestalt. Formatrice, superviseure • Sur quoi fonder le travail de supervision ?
Son constat est que le thérapeute est en situation de fragilité.
Elle a construit son travail de superviseur sur quatre points : Le cadre, la théorie, l’anthropologie et l’éthique. Pour elle, ce sont les boussoles qui permettent à chacun d’orienter sa pratique.

Jean Marc Hélary , psychopraticien relationnel, psychanalyste, psychologue, est membre titulaire du Snppsy depuis 1994, militant syndical actif depuis sa titularisation, il a été successivement, responsable de l’antenne Pays de Loire/Bretagne, membre de la CNAAT, puis membre du conseil d’administration et en parallèle membre de la commission de déontologie.
Puis afin de se donner les moyens d’œuvrer au renforcement d’une véritable commission de déontologie il a été président de cette même commission. Il continue à œuvrer aujourd’hui en tant que membre de cette commission. Il est l’auteur de plusieurs articles concernant notamment l’éthique et la déontologie dont plusieurs sont publiés sur le site du Snppsy. Il s’est livré avec fougue dans cette journée à un exercice d’éthique vivante, qui s’articule selon lui autour du travail sur soi qui se décline dans chaque critère de notre identité professionnelle .

L’après-midi, trois thèmes de discussion et de partage :
-  supervision individuelle ou covision ? discussion animée par Béatrice Lembach superviseure agréée SNPPsy

-  superviser un praticien ou une méthode ? discussion animée par Sophie Decoster`

- la frontière entre supervision individuelle et thérapie personnelle animé par Jean Marc Hélary et Michelle Tual-Artigues superviseure agréée Snppsy

Dans un premier temps, les participants ont posé des interrogations ou des constats. Dans un deuxième temps des échanges ont lieu.

La journée est clôturée par une mise en commun des conclusions des tables rondes. Les personnes ont semblé très satisfaites de leur journée sur ce thème de la supervision.

Interventions :
de Béatrice Lembach

de Sophie Decoster

de Jean-Marc Hélary

Tables rondes
Superviser un praticien ou une méthode

La frontière entre supervision individuelle et thérapie personnelle

Supervision individuelle versus covision