ENQUETE: Adaptation de nos pratiques pendant le confinement

>>ENQUETE: Adaptation de nos pratiques pendant le confinement

ENQUETE: Adaptation de nos pratiques pendant le confinement

Publié le 24/09/20

Une enquête réalisée par le SNPPsy auprès de ses membres en juillet- août 2020 à l’issue du déconfinement montre qu’il y a eu une adaptation assez générale aux circonstances. 

Même si certains préfèrent le présentiel, avec sa possibilité de prendre en compte les aspects multisensoriels de la relation, l’expérience a montré la possibilité de maintenir le lien thérapeutique et de poursuivre le travail engagé en s’appuyant sur l’écoute pure et/ou les expressions sensorielles ou corporelles perceptibles grâce à l’utilisation des différents outils technologiques.

Tous les praticiens interrogés ont mis en place la possibilité de travailler à distance ( pour 5% à minima en cas d’urgence seulement ) .

Environ deux tiers des patients ont accepté mais avec des proportions très variables de la patientèle en fonction des thérapeutes .

Plus de 80% des thérapeutes ont retrouvé au moins 80% de leur patientèle lors du déconfinement.

Plus de 70% ont continué ensuite de pratiquer à distance mais pour un faible pourcentage de leur patientèle le plus souvent, cependant beaucoup envisagent une évolution de leur pratique dans ce sens.

Sur le plan de l’entreprise : 2/3 des personnes interrogées ont connu une baisse de chiffre d’affaire jugée significative, cependant moins de 5% estiment leur entreprise en danger et 2% seulement pensent peut-être devoir arrêter leur activité.

1/3 des personnes interrogées ont fait appel aux aides proposées par l’état.

Leave A Comment