Idées et opinions

>Idées et opinions
Idées et opinions 2018-06-29T14:58:15+01:00

Printemps 2020 /confinement covid -19

Par Anna Daem , membre du SNPPsy   C’est le printemps aujourd’hui ! Un pas sage vers du renouveau !   C’est le printemps aujourd’hui ! Un pas sage de la fermeture vers l’ouverture, du repos , du ralenti , vers une nouvelle posture à apprivoiser   c’est un temps de transition…   En tant qu’artisane du lien, je considère la situation actuelle comme un excellent terrain pratique Pour se relier à soi, à l’autre, au LIEN de la VIE.   Pour moi aussi, c’est difficile de trouver des mots justes dans ce temps bousculé ! Oui, le désarroi et questionnements sont légitimes face à ce burn out planétaire.   Plus que jamais il est essentiel de cultiver la patience, [...]

La psychothérapie au temps du confinement

le 17/03/19 par Françoise Munoz membre du SNPPsy Comme vous le savez, nous sommes dans un temps nouveau pour la psychothérapie juste pour quelques semaines espérons-le. Nous voilà à inventer une autre façon d’être dans la relation et à travailler avec celle-ci. Thérapeute de la relation que nous sommes, nous devons oeuvrer à la maintenir même en ces temps d’éloignement physique. Une question se pose : est-ce qu’on peut faire de la psychothérapie........... https://www.snppsy.org/wp-content/uploads/2020/03/article-Corona-virus-1.pdf

Face à la crise du Corona Virus par Benoit Saillau , membre titulaire du SNPPsy

le 15/03/20 Cher-e-s ami-e-s psy, Face à la crise du Corona Virus, nous devons tenir compte de nombreux facteurs. Tout d’abord la nécessité de maintenir le lien humain et thérapeutique avec les personnes que nous accompagnons. Dans cette période si déstabilisante pour tous, si inconnue, il ne semblerait pas juste que nous ne soyons pas présent dans notre engagement d’accompagnement. A l’instar de Rogers qui à la fin de sa vie a tant insisté sur l’importance de la présence : « … quelque chose qui est véritablement l’élément le plus important de la thérapie – lorsque je suis clairement et manifestement présent. «  Nous devons tenir compte bien évidemment des directives gouvernementales, lesquelles sont similaires dans nombre de pays. Eviter le contact et les [...]

ÊTRE PRÉSENT SANS POUR AUTANT RIEN EXIGER

publié le 23/01/20 par Francoise Morin Malcor, titulaire du SNPPsy Winnicott, pédiatre et psychanalyste anglais, parle du paradoxe d’être seul en présence de quelqu’un et affirme que c’est l’un des signes les plus importants de la maturité de développement affectif. Pour se construire psychiquement, l'enfant va apprendre à être seul en présence de la mère. Il a la capacité d'être autonome quand il a intégré psychiquement la présence de la mère. Et il poursuit : « Et quand il est capable de renoncer à la présence de la mère ou du substitut, il va édifier un environnement interne. Et, en fait, il y a toujours quelqu’un de présent, quelqu’un qui inconsciemment est assimilé à la mère et aux soins qu’elle [...]

L’EXCLUSION , un échec à exister.

publié le 07/01/20 par Jean-Marie Bouclet titulaire du SNPPsy. L’exclusion nous concerne tous, ce vocable recouvre des situations diverses, elle peut prendre des formes variables selon les âges de la vie, elle est dans tous les cas un échec a exister. Que dire d’un enfant qui vit le manque d’attention permanent dans une famille nombreuse, que penser de ces personnes soumises à des taches répétitives sans initiatives possibles au sein d’une organisation, de cette personne qui doit se contenter d’un salaire incertain alors que les administrateurs bénéficient d’avantages matériels conséquents, que dire de cette personne assignée à résidence, handicapée ou malade qui ne peut pas sortir de chez elle…. On peut parler de l’exclusion, sans réellement se soucier de l’exclu [...]

Le Conteur et le psychopraticien relationnel

publié le 12/12/19 par Marie Chantal Conte membre du SNP Psy Le conte de tradition orale, le conteur et le psychopraticien relationnel … « Le conte semble plus près de l’art de la relation que de l’art du spectacle » nous dit Henri Gougaud, conteur. Aussi, faire un rapprochement avec le psychopraticien relationnel m’a-t-il paru intéressant à explorer : comment aborder le ou les relations entre le conte, le conteur et le psychopraticien relationnel ? Lors d’une racontée de contes de tradition orale, histoires sans auteur que le temps transporte comme la rivière transporte les galets, le conteur vérifie que les auditeurs acceptent de lui laisser la parole par différentes formulettes : « cric crac », ou autres. Le conteur aime dire que ce sont les histoires [...]

Psychothérapie dans tous ses états

publié le 4/12/19 Où en est la psychothérapie en France, sachant que ni l'usage du mot ni le contenu de la chose ne sont définis ni réglementés ? Pour y voir un peu plus clair, distinguons d'abord deux courants principaux qui traversent la psychothérapie contemporaine, avec bien sûr des passerelles et des pratiques mixtes : Psychothérapie à finalité médicale Le premier est un courant qu'on peut qualifier de médical parce que les différentes méthodes de psychothérapie sont entreprises pour contribuer principalement à la guérison des symptômes psychiques ou à la réduction des troubles mentaux tels que répertoriés dans la nosographie psychiatrique, et parce qu'il est réglementé par le ministère de la Santé. Ceux qui s'en réclament peuvent user du titre officiel de [...]

De l’individu à la Personne, Un chemin de transformation et d’intériorisation

Publié le 25/11/19 par Jean-Marie Bouclet Titulaire du SNPPsy (Quelques réflexions personnelles à partir du livre Bruno Dufay « L’individualiste hyper connecté » lors de la conviviale de Démocratie et Spiritualité du 17 septembre 2019) Dès notre naissance, nous sommes confrontés à un vide existentiel et à un manque qui marque profondément notre façon d’agir et de penser. Nous avons toute une vie pour apprendre à exister, chercher, donner un sens à nos vies (« Le dur travail d’exister » de Max Pages). La mort est le plus souvent niée. Ce déni est d’autant plus actif qu’il est inconscient et s’exprime à notre insu dans nos choix quotidiens (cf. « La mort interdite » de B. Vergely, « Le bourreau de l’amour » et « Thérapie existentielle » d’Irvin Yalom). Nous vivons alors [...]

Psychothérapie du mal être

publié le 18/11/19 par Yves Lefebvre Le mal-être n'est pas un trouble mental qu'on pourrait décrire puis éradiquer par un médicament ou un protocole de rééducation psychologique. Il n'est pas de nature médicale mais de nature existentielle et relationnelle. Il ressortit aux accidents de parcours de la condition humaine quand la construction de soi comme sujet capable de se réaliser dans sa propre forme d'être et d'agir dans la vie de façon créative a été freinée ou empêchée. Le mal-être dont nous nous occupons se transforme naturellement au fur et à mesure que le sujet advient, ce que nous appelons le processus de subjectivation, et ce processus ne se développe que dans une qualité relationnelle particulière tenant davantage à l'être [...]

Psychothérapies sur ordonnance:

publié le 17/07/19 Une expérimentation en cours dans quelques départements permet de pouvoir bénéficier d'un certain nombre de consultations chez un psychologue sur prescription médicale ; c'est un protocole très précis qui fait l'objet d'évaluations régulières de l'évolution des symptômes. Cette expérimentation a vocation de se généraliser rapidement partout en France. Le psychologue devient alors tout comme l'infirmier ou le kinésithérapeute, un auxiliaire médical qui applique une ordonnance et un protocole de soins. Admettons que cela parte d'une bonne intention de la part des pouvoirs publics : moins de médicaments, plus de soutien par la parole et la présence, c'est en quelque sorte une reconnaissance du rôle de la psychothérapie dans le soin psychique. Or, cette apparente avancée n'en est pas [...]

Intelligence Artificielle

par Bertrand de la Vaissière analyste jungien Un rêve étrange Stephanos est un cadre supérieur ? Il s’occupe de hautes technologies. Depuis moins de deux ans il poursuit sa quête en venant partager ses rêves et ses tracas avec un thérapeute. Il a le désir de changer de vie pour n’être plus soumis à la pression infernale qu’il subit. Moins de trente séances seulement  ont pu se dérouler. Les contraintes professionnelles qu’il ne  maîtrise pas perturbent quelque peu l’échange. Celui qui l’accompagne accepte de bon gré tous les empêchements qui contredisent la marche normale d’une analyse. Le patient a tenu bon malgré ces intermittences, et, depuis quelque temps, il témoigne de plus d’engagement, dans la limite de ses possibilités. Pour qualifier [...]

Gilets jaunes et autres considérations

Saint Augustin  (4éme-5éme siècle) dont la philosophie a inspiré de nombreux successeurs et commentateurs par la suite (dont Hanna Arendt…), distinguait trois sortes de libido. La première libido sentiendi correspond à la tendance à satisfaire les désirs des sens. La libido sciendi désigne la propension quelque peu vaniteuse à vouloir appréhender la vérité  par la seule raison. La sonorité de la dernière, la libido dominandi, est évocatrice et elle trahit la volonté de puissance de domination sur l’autre, et comme la seconde l’orgueil. La première se retrouve, partiellement, dans l’inconscient de la première  topique freudienne et on sait que le maître viennois n’a jamais tout à fait renoncé à fonder son système sur l’importance de l’instinct sexuel. Le ça de [...]