SNPPsy

Psychopraticiens
Psychothérapeutes
Psychanalystes
Psychologues
Médecins
Psychiatres

Agenda

Participez à l’événement professionnel
organisé par le SNPPsy
mercredi 17 mai 2017 de 14h à 18h
Interventions, tables rondes, pause gourmande et relationnelle

Venez découvrir et échanger entre professionnels de l’Accompagnement lors de notre Après-midi d’étude thématique : « Le passage à l’acte »


Inscription obligatoire avant le 10 mai en écrivant à l’adresse snppsy@wanadoo.fr
Tarif prévente (chèque par courrier) 15€ - Sur place 20€ - Gratuit pour les membres du syndicat

Au programme :

• Introduction de 14h à 14h15
• Interventions de 14h15 à 15h15
• Pause gourmande et relationnelle de 15h15 à 15h30
• Tables rondes en groupe de 15h30 à 17h20
• Restitutions de 17h20 à 18h

Argumentaire des interventions :

• Le passage à l’acte : un peu de neurobiologie, ça ne peut pas faire de mal !

Quand la violence de la pression émotionnelle ne peut être réprimée ou régulée correctement, l’individu peut poser des actes brusques, parfois dangereux et toujours inadaptés à la situation.
C’est pourquoi il m’a semblé intéressant en introduction à cette étude sur « le passage à l’acte » de rappeler brièvement le fonctionnement de base de notre appareil émotionnel (héritage de millions d’années d’évolution).
J’en montrerai ensuite les possibilités de régulation selon les neurosciences, et esquisserai quelques hypothèses quant aux mécanismes psychiques concernés.

Par le Dr Christiane Laurent, psychopraticienne relationnelle, art-thérapeute, superviseure agréée par le SNPPsy.

• De quelle parole manquée le passage à l’acte (acting out) est-il le signe ?

Considérant que le lien entre parole et acte est propre à l’humain, le passage à l’acte, c’est le refoulé pulsionnel qui passe à l’acte, dans une tentative avortée de réassocier des traces inconscientes.
Dans l’acting-out, au cours d’un travail thérapeutique, c’est l’effet dévié du transfert qui se manifeste dans la réalité.
Comment entendre le passage à l’acte, en dehors d’une écoute normative, relative au discours social d’une époque ?
J’explorerai avec vous la question du passage à l’acte comme échec d’une parole qui ne peut ou ne veut ni être adressée ni être entendue. Nous questionnerons la place de l’acte analytique dans ces circonstances.

Par Andrée Herbin, psychanalyste-psychanalyse transgénérationnelle, praticienne relationnelle titulaire du SNPPsy.

• Passage à l’acte et Psychothérapie Intégrative et Relationnelle

"Pas-sages", ces actes perpétrés par certaines personnes présentant des difficultés dans la gestion de leurs émotions ou dans le respect du cadre et de la loi, les deux modes pouvant se conjuguer jusqu’à mettre en danger leur vie ou (et) celle des autres… Dans cette intervention, à partir d’une approche intégrative et relationnelle (d’une part avec l’Analyse Transactionnelle et les concepts de Scénario et d’issues de secours, de Passivité et de besoins de Stimuli, de Reconnaissance et de Structure et d’autre part avec la Gestalt-Thérapie et son approche des émotions) je vous propose d’identifier sous quelles formes ces fonctionnements se manifestent, comment ils se mettent en place et comment nous pouvons chez ces personnes faciliter le développement d’un comportement respectueux d’elles-mêmes et (ou) des autres et du contexte dans lequel elles vivent, en tenant compte à la fois de leur ressenti physique, de leurs émotions, de leurs pensées et du sens qu’elles donnent à la vie, tout en étant conscients des limites de notre action selon la problématique présentée par les personnes concernées.

Par Geneviève Sabatié-Ahier, psychopraticienne relationnelle et superviseure agréée SNPPsy.

Actualités

A Lyon, forum : LES RACINES de la HAINE

Actualités de la profession publié le 28 avril 2017

MARDI 2 MAI DE 20H A 23H Palais de la mutualité place Jutard Lyon 3 (salle Edouard Herriot). Vous êtes tous invités à y participer. Avec la participation de psychanalystes (...)

Du côté de chez Jung

publié le 4 avril 2017

Psychologie analytique et transcendance, par Bertrand de la Vaissière membre titulaire du SNPPsy. A la suite d’un groupe de travail qui réunissait quelques médecins, thérapeutes, (...)

Quel avenir pour le métier de psychopraticien ?

Actualités du SNPPsy publié le 31 mars 2017

Table ronde du 21 janvier 2017 SFG/ CEGT : intervention de notre présidente, Myriam GOFFARD. Quelques réflexions proposées par le SNPPsy Tous nos remerciements à Philippe (...)

Formulaire d’inscription à l’Après-midi d’étude - 17 mai 2017

Actualités du SNPPsy publié le 30 mars 2017

Bonne nouvelle pour les psychothérapeutes belges !

Actualités de la profession publié le 18 mars 2017

La Cour Constitutionnelle donne à nouveau raison aux psychothérapeutes : Maggie De Block doit désormais revoir sa copie ! Ce 16 mars 2017, la Cour vient de rendre un arrêt qui, (...)

Et les Mistrals gagnants

publié le 28 février 2017

Envie de partage par Céline Pollantru membre adhérente du SNPPsy Je suis allée voir le film documentaire « Et les Mistrals Gagnants » de Anne- Dauphine Juliand et je voulais (...)

Etudiants en psychologie en colère : pétition pour la poursuite du master "trauma, souffrance, exclusion"

Actualités de la profession publié le 25 février 2017

A Brest, le Master clinique et psychopathologie « Trauma, souffrance et exclusion » de la faculté Segalen doit être fermé. Une pétition a été créée afin de demander la poursuite de (...)

Conférence-débat à Bourgoin-Jallieu avec Roland Gori : les effets sur nos sociétés d’une culture et d’une politique sans esprit

Actualités de la profession publié le 9 février 2017

CONFERENCE-DEBAT avec ROLAND GORI Psychanalyste, professeur émérite de psychopathologie clinique à l’Université d’Aix-Marseille Le Vendredi 3 MARS 2017 à 14h30 (accueil des (...)

» Toutes les actualités